Whitewater kayak



Le whitewater kayak est l'appellation anglophone qui est donnée à ce qui est nommé, en français, « kayak en eau vive ». Quelles sont donc les différentes disciplines existantes et quelle est l'histoire du whitewater kayak ?


Whitewater kayak : kayak en eau vive

  • Le whitewater kayak est en fait un sport très récent. La pratique du canoë-kayak en eau calme est en effet plus ancienne, puisqu'on peut dater la première compétition en 1865 en Angleterre. En revanche, le kayak en eau vive n'a connu sa première compétition officielle qu'en 1939 en... Allemagne. Il faudra attendre 1945 pour que la Coupe du Monde de whitewater kayak soit créée.

 

  • Le whitewater kayak se déroule en milieu aquatique naturel ou artificiel, assimilable à une rivière ou à un fleuve, et caractérisé par des mouvements d'eau tels que des rapides, des marmites, des tourbillons, des vagues ou des drossages. Pour permettre à chacun de trouver un site adapté à son degré de technique, des classes de difficulté officielles ont été créées pour le whitwater kayak, qui sont exprimées en EV et vont de la classe 1 à la classe 6, sans oublier le niveau extrême.

 

  • Au sein du whitwater kayak, plusieurs disciplines ont été créées. Le slalom correspond à une descente de rivière avec contraintes ; la descente désigne pour vainqueur celui qui est capable de parcourir une portion de rivière en un temps aussi court que possible. Le kayak freestyle consiste à réaliser des figures sur une série de vagues. L'une des disciplines les plus connues et les plus spectaculaire du whitewater kayak reste toutefois le rafting, qui se pratique en équipe : il s'agit cette fois-ci de descendre des rapides dans une embarcation pneumatique.